Affichage des articles dont le libellé est guide la voyance. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est guide la voyance. Afficher tous les articles

vendredi 26 janvier 2018

GUIDE DES FAUX VOYANTS NON SERIEUX

GUIDE DES FAUX VOYANTS NON SERIEUX

Avant Anne Placier
La parution, en 1994, du Guide de la Voyance d’Anne Placier jette de l’ombre sur deux ouvrages antérieurs de plus grand mérite :
-          Lucidité du docteur Osty de 1913
-          Voyage au pays des Voyantes d’André Salmon d’août 1931.
















      Anne Placier 1994























E  Eugène Osty 1913


Lucidité d’Osty marque le premier ouvrage du genre, écrit par le directeur de l’IMI, institut métapsychique international. Osty était médecin, ainsi que convaincu. Comme Anne Placier. Le livre 2 de Lucidité donne un aperçu amer du docteur Osty de n’avoir trouvé que 3 lucides, présumés, sur la masse des divinateurs pullulant à son époque au début du XXe siècle : Mlle de Berly, Mme Fraya et M de Fleurière.

Voyage au pays des Voyantes fut d’abord publié sous la forme des reportages quotidiens dans le Petit Parisien en 1931, du journaliste André Salmon. Poète, auteur, homme de presse, critique de peinture, André Salmon était un sceptique d’une grande érudition en matière de propos dits occultes. Son voyage croque plusieurs portraits des « présages femmes » de la société parisienne, rencontrées, consultées, avec l’évocation de leurs limites.
Vint ensuite Anne Placier, une convaincue, en 1994.

Le procès d’Anne Placier en 1995-1996 intenté par un escroc de la fausse voyance

A suivre….


Notamment la fiche « de l’occulte à l’inculte, la fausse voyance en mode Harry Potter, pour populations défavorisées, de Judith Fricot ».  

DROITS INTELLECTUELS
le contenu de cet article est protégé par le régime du droit d'auteur
http://astroemail.com/blog/droits-intellectuels.html
dont vous trouverez le détail à l'adresse. Reproduction interdite


CARACTERE PLURALISTE DE L'EXPRESSION DES COURANTS DE PENSÉE ET D'OPINION
les textes de ce site d'informations et de renseignements juridiques à caractère documentaire sont conformes à l'article 1er de la LCEN loi du 24 juin 2004 pour la confiance dans l'économie numérique
Le droit français considère les arts divinatoires en qualité en qualité d'exercice d'escroquerie par activité selon la définition donnée au Dalloz Pénal 2017 en commentaire de l'actuel article 313-1 définissant l'escroquerie, page 1045, notice 153.
Le même commentaire était publié en notes de l' ancien article 405 escroquerie du code Pénal Dalloz -page 589 Dalloz code Pénal 1992-

Ce site traite, la voyance ainsi que les pratiques des arts divinatoires, en qualité d'escroquerie dès lors que, contre argent, des actes destinés à persuader les crédules, de l'existence de pouvoirs oraculaires, sont engagés.

NOR: ECOX0200175L
Version consolidée au 04 avril 2016
TITRE Ier : DE LA LIBERTÉ DE COMMUNICATION EN LIGNE
Chapitre Ier : La communication au public en ligne.
Article 1
I, II, III : Paragraphes modificateurs.
IV - Ainsi qu'il est dit à l'article 1er de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, la communication au public par voie électronique est libre.
L'exercice de cette liberté ne peut être limité que dans la mesure requise, d'une part, par le respect de la dignité de la personne humaine, de la liberté et de la propriété d'autrui, du caractère plurialiste de l'expression des courants de pensée et d'opinion et, d'autre part, par la sauvegarde de l'ordre public, par les besoins de la défense nationale, par les exigences de service public, par les contraintes techniques inhérentes aux moyens de communication, ainsi que par la nécessité, pour les services audiovisuels, de développer la production audiovisuelle.
On entend par communication au public par voie électronique toute mise à disposition du public ou de catégories de public, par un procédé de communication électronique, de signes de signaux, d'écrits, d'images, de sons ou de messages de toute nature qui n'ont pas le caractère d'une correspondance privée.
On entend par communication au public en ligne toute transmission, sur demande individuelle, de données numériques n'ayant pas un caractère de correspondance privée, par un procédé de communication électronique permettant un échange réciproque d'informations entre l'émetteur et le récepteur.
On entend par courrier électronique tout message, sous forme de texte, de voix, de son ou d'image, envoyé par un réseau public de communication, stocké sur un serveur du réseau ou dans l'équipement terminal du destinataire, jusqu'à ce que ce dernier le récupère.




mardi 16 janvier 2018

BON ANNE IVERSAIRE M RAMBERT

BON ANNE IVERSAIRE M RAMBERT

COMMEMORATION DU SOUVENIR DE LA CONDAMNATION DE CHARLES FRANçOIS RAMBERT LE 19/01/1996
PAR LA COUR D'APPEL CORRECTIONNELLE DE PARIS

En 1994 paraissait la première édition du Guide de la Voyance d'Anne PLACIER.


Au nombre des faux voyants auditionnés figurait Charles François RAMBERT.


L'appréciation d'Anne Placier, à propos de RAMBERT se résumait à une prestation "tarte à la crème"
"François Charles RAMBERT fait preuve de la même rouerie pour mener une autre de ses activités...."

Evaluation globale : "MIEUX VAUT EN RIRE".

Vexé, RAMBERT assignait Anne Placier et son éditeur Philippe LEBAUD en diffamation devant le TGI de Paris.La décision rendue donnait lieu à appel correctionnel. Notamment dans un arrêt définitif du 19/01/1996 la Cour d'Appel de Paris jugeait à propos de la compétence divinatoire de RAMBERT "MIEUX VAUT EN RIRE". Et le mot, ROUERIE qualifiant RAMBERT, non outrageant ne constitue pas une injure.

Il est donc autorisé d'écrire que Charles François RAMBERT est un individu roué, c'est à dire retors et cauteleux, synonymes au Larousse.

Le 19 janvier 2018 voila 22 ans que cette décision était rendue. Bon "anne iversaire" M RAMBERT!



anniversaire-cour appel paris 19 jan 1996,guide la voyance

FRAUDE MASSIVE SUR LES PRIX AUDIOTEL EN BANDE ORGANISÉE

Fraude organisée Entre le 21/10 et le 15/12/2016 l'éditeur astroemail recevait 4 assignations en justice de Rambert au motif d...