Affichage des articles dont le libellé est 6awi. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est 6awi. Afficher tous les articles

dimanche 25 novembre 2018

GINA PASSÉE AUX RAYONS 111


GINA PASSÉE AUX RAYONS 111


Présentation générale
Dès le début de la première phrase de sa présentation on se rend compte que Gina Chalupniak a un problème
. Depuis plus de 20 ans, Gina Chalupniak met son don de voyance au service
Voila, vous avez compris. Syndrome de dyscalculie des mathématiques de la malchance. Au-delà de 20, Gina ne sait plus calculer. Son réflexe se résume à compter par paquets de «plus de 20». Façon de penser limitée par le vocabulaire disponible. Les quantités de dénombrement lui posent un problème de compréhension. Loi de Murphy, après 20 son décompte se résume à «plus de». Le chiffre 25, comme le chiffre 35. Demandez-lui ses tarifs. Elle vous répondra sans surprise une question 20€. Deux questions, «plus de 20 euros». Sur sa page tarifs il est écrit forfait 30 pour 50€. Une présentation bizarre ne trouvez vous pas ? Entre 30 et 50 on trouve 20. Idem pour le forfait 60 à 80€. Et l’étude complète par email à 40, 2 fois 20. Son système central de comptage fonctionne par paquet de «vin». On serait tenté de penser que par paquet de 20 Gina évite de rendre la monnaie, puisqu’elle ne sait plus compter. Gina a un problème de potentialisation à long terme. Jusqu’à 20 elle est à l’aise. Après 20, le compte devient problématique pour elle. Une fixation probable sur les souvenirs de ses 20 ans en relation avec une tuile, encore non estompée ? Elle devrait consulter Hélénus, le devin rétrospectif, spécialisé dans la connaissance du passé pour tirer cela au clair.

Les rayons 111, quezako ? C’est un ensemble d’outils mis au point par les directives européennes pour radiographier les activités. Bien entendu l’inad n’en dit rien, trop occupée à compter les euros des adhésions à encaisser en rassurant les candidats : «y’a pas de réglementation, on peut tout faire –dixit Rambert- faites confiance et aboulez la monnaie par ici pour le professeur 6awi».Le 6awi est trop feignant pour justifier les 250€ qu’il encaisse illégalement. Rayons 111 sur 15 paramètres afin d’obtenir une image précise. Avec Gina le travail est assez simple, son adresse internet comporte 4 pages. Afin de vous éviter la lecture d’un rapport complet intéressons-nous à trois aspects importants de son activité. 

Les caractéristiques essentielles sont évacuées
Quelle prestation Gina propose-t-elle ? Elle n’en sait rien elle même. Sa présentation débute par les cartes, la mode, son fils, bref elle travaille avec un support de mancie, sans faire les casinos et les tables de jeux. Joueuse professionnelle ou amateur ? Ce n’est pas précisé. Non professionnelle c’est sûr, à raison de plusieurs mentions. Les illustrations font défaut. Le consommateur n’a pas de visuel pour le renseigner. L’obligation d’informer est ignorée. Il y a une réticence. Gina n’explique pas par quel chemin elle part du valet de carreau pour vous annoncer la nouvelle que vous lui devez 20€. Le texte est tout aussi défaillant que l’image. Bref tout est question d’arcane. Le secret clandestin hermétique. Oui mais voila, les cachoteries ne font pas l’objet d’une prestation. Moins encore les mystères. Ce défaut d’information coûte, selon les cas, entre 3000 et 15 000 euros. Le silence est d’or. Parait-il…

Passons plusieurs paramètres et intéressons-nous à l’argent

Tarifs non-conformes
 Relisez la présentation de Gina, et son problème de dyscalculie. Il y d’autres manquements en plus. Notamment Gina doit afficher ses prix en ttc, car son tarif laisse entendre au consommateur qu’il a sa charge les suppléments suivants :
-tous les frais éventuels
-tous les frais supplémentaires
-notamment la tva appliquée, et à quel taux ?

Car Gina peut faire entrer dans ses prix le coût de remplacement de son, ou de ses, jeux de cartes, ses frais de maquillage, de make up, de parfum, de bas nylon etc…

Gina est fâchée avec les chiffres au point de ne pas communiquer son identifiant fiscal. Du manquement, le rayon 111 pointe alors vers l’infraction. D’un coût important cette fois deux années au frais de la princesse nationale, avec en prime une amende de 300 000 euros. La notice de présentation écrivait «mathématiques de la malchance». Une grosse tuile en perspective.

Un dépôt de marque sans valeur
Gina est toute fière d’afficher en bas de ses tarifs avoir la qualité de propriétaire de marque, sans indiquer NI le lieu NI NON PLUS l’adresse du dépôt comme la loi le prévoit. Gina investissait l’équivalent de 200 euros dans RIEN. Car son dépôt ne protège pas son activité. Ainsi déposer le 10 janvier 2012, un patronyme peu importe lequel, pour un service de voyance en fin de classe 45, et d’établissement d’horoscopes, alors qu’elle affirme exercer depuis « plus » de 20 ans soit 2018-20 :1998, revient à faire un dépôt générique au sens du code de la propriété intellectuelle. Un dépôt générique annule la marque.

Enfin, s’il est demandé à Gina de justifier d’un commerce de pompes funèbres, libellé de son dépôt, afin de prouver l’exploitation effective de sa marque depuis 5 ans dans les enterrements. Ainsi que la loi en dispose. Même en fournissant des bières Gina, cela ne suffira pas, avec ou sans la mousse. Et cela peu importe ses services matrimoniaux, pour enterrer les vies de patachon. De même pour les bureaux de placement de la classe 35 de son dépôt. Petit bateau pour des culottes constitue une marque. Gina pour de la voyance c’est pas une marque quand le dépôt est fait par une voyante exerçant, déjà, sous cette dénomination. Gina voulait sans doute se faire plaisir en croyant faire un beau rêve. Je suis « quelqu’une » de bien, j’ai ma marque. Vlan, t’a rien pauvre nouille.

Un contrôleur teigneux, appliquant strictement la radiographie 111 à Gina, dispose des moyens légaux de la mettre rapidement sur la paille. Sans qu’elle en comprenne les raisons. Le tarot ne lui avait rien dit. Quel cachotier celui-là avec ses 22 arcanes majeurs. Et son 10 de bâton pour les volées bien méritées. La preuve que les talents de Gina nécessitent encore plusieurs développements pour être au point. A la différence des romains de l’antiquité, selon lesquels la vérité se trouvait dans le vin «in vino veritas». La vérité de Gina ne se trouve pas dans les parties de cartes.  Elle devrait essayer une rincette de la dernière cuvée voyance 2019, titrée 90° d’alcool pur, à la pression de l’alambic des campagnes. Cuvée spéciale Sybille de Panzoust pour l’aider, à mieux voir, de préférence avec un vieux savorados dans une main, et une couille remplie de beaux carolus d’or dans l’autre.



©astroemai2018 reproduction interdite


Fédération Américaine des Voyants et Médiums Certifiés®™
Organisme de bienfaisance déclaré incorporation le 23/12/2016 à New York C397197 California New York
L’AFCPM FAVMC diffuse gratuitement l’information sur les activités des divinateurs astrologues-voyants afin que le consommateur soit normalement informé et raisonnablement attentif et avisé vis-à-vis d’un bien ou d’un service.

The purposes to be pursued in this state are:
Helping, by free advices of counter intelligence, psychics, mediums, and astrologers victims and others victims of various forms of mental frauds. Using for that any kind of communication system. Help for people who needed The Shadow Walking.
Enregistrement inpi N°16 4 609 207 21/10/2016 CEO claude Thebault Plento 26-6 Kaunas 45400 Lituanie
Adresse électronique afcpm-favmc@astroemail.com  )370 65867382
L’AFCPM informe gratuitement les victimes des voyants, des médiums et des astrologues, ni frais de dossier, ni cotisation d’adhésion, ni honoraires, ni dépens, ni demande de dons, ni quête



LA BANDE DES 9 PÉPÉS TERRIBLES DE LA VOYANCE

DAVID MOCQ ET LES 9 PÉPÉS TERRIBLES histoire d’un détournement de sous Interdire la publication d’un livre enquête Afin d...